Ça savonne à Poulaines


Alain Pierre fabrique des savons avec des huiles végétales biologiques (DR)

En cette période où l’hygiène est de rigueur, quoi de mieux que des savons naturels. Alain Pierre, habitant de Poulaines s’est lancé dans la fabrication de savon à bases d’huiles végétales. L’aventure a commencé il y a un an lorsque « j’ai décidé de vivre un peu différemment, confie-t-il. Je voulais vivre sur un terrain qui m’appartient où il n’y a pas d’eau. Et pour évacuer l’eau, je voulais trouver des produits pour que l’eau puisse aller dans mon terrain pour arroser les plantes et ne pas polluer surtout ».

Sa volonté de vouloir changer sa consommation l’a poussé à rechercher sur Internet la possibilité de fabriquer des savons naturels. Ayant trouvé des tutoriels il a commencé ses premiers essais. « Au début mes savons, avoue-t-il, s’étaient moyen mais avec le temps j’ai appris et évolué ». Alain Pierre utile des huiles biologiques avec comme base l’huile d’olive. Mais cela les recettes il va aussi utiliser l’huile de ricin, d’amande douce, par exemple ou encore du beurre de karité.

Pour arriver à obtenir du savon, il fait chauffer les huiles qu’il a mélangé puis y rajout de l’eau distillée avec de la soude caustique. Et c’est en refroidissant que le liquide se durcit pour donner des savons. La particularité de ceux-ci sont les diverses couleurs. « C’est un plus. Ce sont des argiles. De l’argile rouge, du charbon activé et noix de coco pour le noir », dévoile-t-il. Les recettes, les savons ont des caractéristiques particulières. « Ceux au ricin sont très bien pour les cheveux, donc un très bon shampoing ».

Toute une collection de savons Exotik (DR)

Alain Pierre rappelle que ses savons sont bons pour tous types de peaux. La différence de ses produits se situe au niveau du surgraissage. « Le surgraissage c’est la proportion d’huile que je rajoute à la fin soit de l’amande douce ou du beurre de karité ». Et à l’intérieur du savon se créer une glycérine naturelle qui permet d’hydrater la peau. L’artisan s’assure que les huiles qu’il achète sont bien des huiles bio à part celle d’olive qu’il prend en bio mais en supermarchés.


L'exemple d'un savon (DR)

L’artisan aimerait pouvoir s’établir comme entrepreneur « mais il y a pas mal de normes dans le cosmétique, explique-t-il. J’ai un laboratoire a réalisé pour qu’il soit stérile ». Pour le moment il fabrique ses savons dans la cuisine mais n’hésite pas à bien stériliser son matériel. Dés aujourd’hui, il est possible de le contacter pour acheter des savons. Cet argent lui permettra de financer son laboratoire et de se mettre à son compte sur la commune de Poulaines.


Josiane AUGIS

Infos pratiques :

Page facebook

06.33.98.43.39

© 2018 par Boischaud-Nord mag. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now