Alexis Rousseau : la conquête citoyenne de Levroux

Jeune et soucieux de retrouver son enfance, Alexis Rousseau-Jouhennet revient à ses racines. Il a acquis récemment une maison dont il fait restaurer la façade pour en conserver le patrimoine. Âgé de 34 ans, le jeune homme est venu s'installer à Levroux avec une envie très forte, celle de se présenter comme candidat pour les municipales de 2020.

Ce désir d'Alexis Rousseau-Jouhennet n'est pas un coup de tête de celui-ci. Derrière cette candidature se cache une histoire familiale. Un héritage. Le jeune homme a grandi à Châteauroux « mais j’ai passé une bonne partie de mon enfance à Levroux chez mes grands-parents ». Certains habitants l'ont même connu tout petit.


Une enfance à Levroux

Alexis Rousseau-Jouhennet passait ses vacances scolaires dans la commune et chaque vendredi soir il venait « répéter au sein de la chorale des petits chanteurs de Levroux que mon père dirigeait à la collégiale Saint-Sylvain ». Levroux est vraiment une ville qui tient à cœur au jeune homme. « C’est plein de souvenirs d’enfance ».

En plus des souvenirs qu’il a du haut de ses 34 ans, c’est un véritable patrimoine familial qui est toujours encré dans Levroux. La mégisserie Rousseau est tenue par nul autre que son cousin Edouard Rousseau. Levroux c’est aussi le mariage de ses parents, le baptême de sa sœur ainsi que le sien. Bien qu’éloigné de Levroux pendant une trentaine d’année, son cœur y est implanté.


Alexis Rousseau-Jouhennet se lance dans la campagne des élections municipales de Levroux

Le cap de la trentaine

Aujourd’hui le jeune homme se décrit comme quelqu’un d’épanoui dans son activité professionnelle en tant que directeur de la communication de la ville de Châteauroux et directeur de l’office du tourisme. « Mais j’avais envie d’autre chose, exprime-t-il, c’est une fibre que j’ai toujours eu ».

Alexis Rousseau-Jouhennet est une personne qui s’est toujours engagée auprès des personnes. Dés le collège il était déléguée, au lycée, le délégué des délégués et à l’université de Châteauroux, il a été le président de l’Association des étudiants. Et aujourd’hui « je suis toujours investi dans le milieu associatif » notamment dans le patrimoine.


L’ambition d'Alexis Rousseau-Jouhennet

Le trentenaire voulant avancer dans sa vie à profiter que Levroux est dans la situation d’un maire sortant ne souhaitant pas se représenter. Et « à 34 ans c’était le moment ou jamais de se lancer pour essayer d’apporter autre chose à Levroux ». Peu importe ce qui s’est passé auparavant, son envie et son intérêt est l’avenir de la commune.

Le fait de se présenter aux élections municipales n’engendre pas d’appréhension au jeune homme car il a eu dans le passé une expérience professionnelle dans une mairie des Yvelines. « J’étais responsable adjoint de la communication et depuis 5 ans j’officie aux côtés de Gil Avérous qui est maire de Châteauroux ».


Un engagement citoyen

Le jeune homme, au cours de son activité professionnelle, a pu découvrir le fonctionnement d’une collectivité. « Cela ne me fait pas peur. Au contraire, à 34 ans on est dans la jeunesse, dans le dynamisme ». Son souhait c’est de pouvoir s’entourer de personnes de toutes les générations confondues, de tous les quartiers et tous les milieux professionnels.

Et si Alexis Rousseau-Jouhennet est élu, cela ne l’empêchera pas de garder son activité professionnelle. « C’est important pour moi », affirme-t-il. Un bon moyen pour lui de garder son équilibre. « Si les électeurs me font confiance, explique-t-il, je vais vivre cette élection et ce mandat comme un engagement citoyen auquel je consacrerai une bonne partie de mon énergie ».

© 2018 par Boischaud-Nord mag. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now