Antygone, retour aux racines européennes

Depuis 10 ans l'association Europe en Berry-Touraine dont le siège social est à Châtillon-sur-Indre et menée par Geneviève Hétroy est un programme d'échange bien distinct de la municipalité. L'association s'étend aujourd'hui de Loches à Buzançais. Et peu à peu le projet s'étend aux portes de Tours et de Châteauroux. « Je m'appuie sur les programmes européens pour favoriser les échanges de jeunes », explique-t-elle. Pour la réalisation de ce projet, Geneviève Hétroy s'appuie sur deux programmes européens, Erasmus + pour les scolaires et Europe pour les citoyens. Les déplacements d'un pays à un autre se font dans des périodes hors scolaires et hors du travail. Les animations ne peuvent se faire que si l'Europe les accepte et derrière il faut aussi trouver des financements.

50 jeunes arrivés mercredi 23 octobre à Loches (Crédit photo : Geneviève Hétroy)

Un projet théâtral qui fait ses preuves L'association Europe en Berry-Touraine organise depuis 10 ans les Rencontres européennes dans le cadre d'Europe pour les citoyens qui réunit des personnes des 28 pays. En ce moment, un projet européen se déroule avec la venue de 50 jeunes provenant de 9 pays de l'Europe. Arrivés le 23 octobre, les jeunes présenteront le mercredi 30 octobre une interprétation d'Antigone la pièce de Sophocle. Ce projet théâtral est dans le cadre d'Erasmus. Leur représentation est « Antigone avec un y, explique Geneviève Hétroy, parce qu'on a mis le y au milieu qui correspond au mot young qui veut dire jeune en anglais ». Ce projet est une réédition puisqu'il a déjà été présenté dans d'autres pays européens auparavant. Le projet a été traduit en français et a été accepté par l'Europe pour une représentation en France et une seconde en avril 2020 en Grèce.

Un petit breack après un après-midi de travail émotionnel

Développer l'esprit critique « En partant de l’œuvre de Sophocle, développe Geneviève Hétroy, les jeunes réfléchissent sur ce qu'a vécu Antigone et le transpose avec la vie d'aujourd'hui ». Ce projet est un moyen pour la cinquantaine de jeunes de s'initier au théâtre ainsi que de travailler leurs émotions au cours de leur semaine en France. L'idée est aussi de développer un esprit critique. Les jeunes sont initiés par un directeur artistique italien qui les fait travailler sur l'expression corporelle. Cela permet de voir qu'il est possible de parler sa propre langue et d'être compris par les autres. La pièce Antygone est l'occasion de montrer ce processus de communication. Dans une partie de la pièce, chacun utilise sa langue maternelle pour s'exprimer mais reste compris des autres.

Josiane AUGIS

Infos pratiques : Mercredi 30 octobre à 19h30 Espace Tivoli Châtillon-sur-Indre

© 2018 par Boischaud-Nord mag. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now