Castel sucre & sel, une nouvelle dynamique dans Valençay

Mis à jour : 30 juin 2019

Castel Praliné donne le jour à Castel sucre & sel. L’imagination et l’investissement des deux hommes leur donnent des ailes. Bien avant de venir sur Valençay Joël Pereira a travaillé dans le milieu de la restauration de gamme aussi bien dans le salé que dans son métier de pâtissier. « Il a toujours baigné dans ce domaine, précise Mickaël Boyer. Il a toujours eu cette petite idée qui trottait au fond de la tête ».

Dès l’instant où ils ont ouvert l’espace thé, des clients venaient manger du snacking chez eux car les restaurateurs alentours n’acceptent plus à partir de 13h30, 14 heures. C’est ainsi qu’ils se sont lancés après la liquidation du restaurant l’Ambassadeur. « Le jour de la liquidation, révèle Mickaël Boyer, le père des propriétaires nous a proposés de faire quelque chose sur place ».



Une synergie entre chocolaterie et restaurant

Le bâtiment a nécessité de nombreux travaux que les deux compères ont réalisé eux-mêmes comme la remise aux normes de l’électricité, le placo et autres. Ils ont géré cela au cours de l’hiver ainsi que la création de l’atmosphère familiale que le lieu donne. Il n’est pas terminé car les deux hommes ont des projets sur d’autres salles qui sont momentanément inaccessibles au public.

Aujourd’hui le restaurant propose une carte réduite comprenant 4 entrées, 5 plats, 4 desserts et la qualité est certifiée par les produits frais. « Nous faisons tout nous-mêmes de A à Z, certifie Michaël Boyer. Et nous avons créé une synergie entre les deux établissements ». Par exemple, les pâtes sont fabriquées à la chocolaterie et après cuites au restaurant.



Un devenir autonome prévu

Deux établissements bien distincts juridiquement mais qui s’allient pour permettre un bon fonctionnement pour le bien de la clientèle. Il en est de même pour le pâté berrichon. « Cela nous permet de diminuer les coûts et d’avoir tout le matériel sophistiqué à la chocolaterie, explique-t-il. Dans le restaurant, le matériel est moins sophistiqué ». L’objectif étant dans les mois à venir que le restaurant soit autonome.

Grâce à des modalités juridiques, les employés de la chocolaterie peuvent, en cas de besoin, faire la navette avec le restaurant. En période d’été, il va y avoir de la clientèle avec les touristes qui viennent au château mais Mickaël Boyer ne se leurre pas car il sait qu’en hiver il n'y aura que les personnes du Berry. « C’est pour cela que nous avons créé le restaurant et les plats qui vont avec dans un esprit pour plaire aux habitants ».



Des caves comme atout majeur

L’atout du lieu est les caves voutées au sous-sol qui permettront aux propriétaires « de développer tout ce qui est évènements et tout ce qui est entreprise ». L’homme a déjà des réservations de professionnels qui pourront s’y réunir pour manger mais aussi travailler dans la tranquillité et la confidentialité. Le lieu, à l’écart de la salle de restauration permettra aussi de pouvoir réaliser des soirées.

Grâce à la licence IV que Mickaël Boyer a rachetée pour qu’elle ne soit pas perdue pour la ville, il va pouvoir concevoir ces soirées autour de thématiques. « A terme, nous ferons des soirées DJ, des vraies soirées de jeunes, dit-il un peu avec plaisanterie. Nous ferons des soirées thématiques pour tous, soirées jazz… ». Ce programme est prévu pour 2020, le temps de prendre leurs marques.


Infos pratiques :

13 rue de Blois 36600 Valençay

09.71.23.75.03

Page Facebook


Horaires d’ouvertures :

Mardi 12h

Mercredi 12h

Vendredi 12h & 19h

Samedi 12h & 19h

Dimanche 12h

302 vues

© 2018 par Boischaud-Nord mag. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now