Découvrir la région à bord d'un autogire

Une nouvelle activité organisée à l'aéroclub de Valençay basé à Vicq-sur-Nahon permet de voler à bord d'un autogire, un ULM à l'allure d'un hélicoptère.

En toute sécurité, ce vol fait découvrir la région de façon originale dévoilant les merveilles de l'Indre, ses châteaux, ses étangs, son vignoble... « L'autogire tout terrain vole à 130 km/h, explique Alain Wilson, pilote et instructeur, il a aussi l'avantage de pouvoir stationner en vol, avancer à 10, 20 km/h, on a ainsi la possibilité d'observer plus facilement le paysage, de s'attarder sur des détails, j'emmène souvent des photographes professionnels pour les besoins d'une commune ou autre... On peut aussi facilement traverser la France en 3h et rejoindre les côtes avec l'ULM voyage ».


Alain Wilson, un passionné d'ULM

L'autogire, un ULM pas comme les autres

Grâce à la rotation des pâles, l'autogire est un aéronef qui crée la portance nécessaire pour voler. Il n'y a pas de transmission d'énergie entre le moteur et le rotor en vol. Avant le décollage le moteur entraîne le rotor. Ensuite le rotor alimenté par le vent relatif et le moteur fournissant la force de traction assure le vol.

Le M-16 Expert de Magni-Gyro, référence mondiale des autogires biplaces en tandem, est très stable et puissant. Il se pilote très facilement et procure des sensations de vols inoubliables notamment par la visibilité totale dont dispose l'équipage. « La Fédération française d'ULM compte 15 000 pilotes, il y a un club tous les 20 km, chacun a ses règles dans le respect de la réglementation aérienne, indique Alain Wilson. L'esprit ULM c'est d'aller rendre visite aux copains à la base de Loches par exemple, ce n'est pas forcément de voler sur une longue distance ».

Le premier vol officiel d'un autogire a eu lieu le 9 janvier 1923. Juan de la Cierra avait conçu l'appareil. Son innovation dans la technologie du rotor a permis une grande avancée dans la faisabilité du vol de l'autogire.


Un hangar pour ranger les ULM

Sensations assurées à l'aérodrome de Valençay

Tentés par un baptême de l'air, des cours de pilotage ou un moment à partager dans un cadre champêtre, l'aérodrome de Valençay vous attend avec son gite et son club-house. Un airpark est en cours de réalisation, le rêve pour certains de s'envoler près de leurs maisons.

Le club de Valençay a la particularité d'être privé. Helmut Moszkowicz, Président, a acquis cette propriété de 34 ha en 1993. La piste longue de 640m est la plus grande du département. L'aérodrome occupe 6ha. Dans ce club on trouve des appareils privés et des appareils d'école. Helmut Moszkowicz, pilote d'avion et d'ULM, instructeur classe 3, forme des élèves sur un J.300 classique tout comme d'autres instructeurs. « Nous sommes toujours ravi de transmettre notre passion, d'apprendre à piloter. Il faut 20h de cours, 30 séances de 40 min, c'est intense, il y a une partie pratique avec l'instructeur et une autre théorique avec la DSAC pour la réglementation aérienne. Il faut 50h de vol pour pouvoir emmener quelqu'un, on prend les enfants à partir de 7/8 ans. Piloter n'est pas difficile, il faut être posé, vérifier l'appareil avant de décoller pour voler en toute sécurité», ajoute Alain Wilson.

Le pays de Valençay vu du ciel saura vous émouvoir. Ce vol en autogire sera une expérience inoubliable, insolite, pour votre famille, vos amis, un vrai cadeau du ciel !

« Les personnes sont les bienvenus, ils trouveront un accueil non intéressé et un partage de notre passion, on peut les emmener redécouvrir des villages, se promener, on a une telle diversité de paysages, c'est une vraie aventure, un bon cadeau pas cher, autour de 40 euros, pour un ami, la famille » termine Alain Wilson.


Chantal HEARD


Infos pratiques :

Aéroclub de Valençay

L'échalier

36600 VICQ-SUR-NAHON

06.81.62.42.83

124 vues

© 2018 par Boischaud-Nord mag. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now