Des pompiers décorés pour leur service

La Sainte-Barbe des pompiers d’Écueillé s’est déroulée dimanche 1er décembre au matin. Devant la mairie, le chef de caserne Dominique Brienne a remis aux différents sapeurs pompiers leurs décorations qui correspondaient à des grades supérieurs ou à des médailles en liens avec le nombre d’années effectuées dans la corporation.



Après la remise des décorations, les sapeurs pompiers se sont rendus avec la fanfare en début de cortège au monument aux morts près de l’église. Dominique Brienne, Jean Aufrère, maire d’Écueillé et Claude Doucet, président de la communauté de communes ont déposé une gerbe en l’honneur des morts pour la France.



Une fois la cérémonie terminée, tous ont été convié à se retrouver à la salle des fêtes pour un vin d’honneur. Mais avant cela, c’était l’occasion de faire l’état des lieux de l’année 2018. Le nombre de pompiers au centre de secours reste égal malgré les départs. Une nouvelle recrue à rejoint la corporation cette année : Grégoire Lücke, 21 ans.



Dominique Brienne déplore le manque d’effectif qui occasionne aussi des manques de disponibilités. « À neuf reprises, le centre de secours n’a pas pu répondre à des appels » au cours de l’année. Le chef de la caserne en profite pour renouveler son appel aux bonnes volontés. Pour 2019, il y a deux jeunes de 18 et 19 ans qui postulent.



Il y a un nouvel espoir pour la caserne qui se fonde sur Romain Moulins. Ce jeune homme est dans sa 4ème année chez les Jeunes sapeurs pompiers (JSP), formation installée à Valençay. Celui-ci pourra intégrer la caserne en juillet 2019. Le petit plus pour les interventions se repose aussi sur le maire d’Écueillé.


Le second de la caserne, Denis Boileau, intègre dans le cadre de sa vie professionnelle la commune d’Écueillé. Un avantage pour lui et le fonctionnement du centre de secours. Jean Aufrère rassure Dominique Brienne et ses trois employés quand ils sont appelés à intervenir. « Il faut partir, c’est une consigne ». Le maire laissera partir ses trois employés sans soucis.

0 vue

© 2018 par Boischaud-Nord mag. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now