Gare d’Écueillé : retour dans les années 40


Maxime Dollo en plein tournage



Mardi 31 juillet Maxime Dollo, castelleroussin, est venu tourner une partie de son nouveau métrage métrage À l’ombre de l’histoire à la gare d’Écueillé, un lieu classé monument historique. Ce film dont il a tourné une séquence à Écueillé est le deuxième volet faisant suite à Dans un vent d’été.









Boischaut-Nord mag : Pourquoi avoir choisi ce décor pour réaliser les séquences de voyageurs prenant le train ?

Maxime Dollo : D'abord nous nous étions fixés le Berry comme cadre de tournage. Ensuite, il fallait une gare que l'on puisse privatiser avec un décor qui puisse être inscrit dans les années 40. La gare d'Ecueillé était le point stratégique.


Dans le train comme dans les années 40

Boischaut-Nord mag : Comment avez-vous connu le train du Bas-Berry ?

Maxime Dollo : J'ai connu le train du Bas-Berry grâce à un trajet touristique en loco vapeur lors de l'été 2011. La sensation d'y être, comme à l'époque, m'a poussé à demander à l'association du Bas-Berry l'hiver dernier si elle était d'accord pour un décor années 1940. Ils ont été très enthousiastes. Et nous avons pu tourner cette séquence inoubliable


Un petit voyage en train

Boischaut-Nord mag : Derrière un tournage, il y a un réalisateur. Donc vous, Maxime Dollo. Comment en êtes-vous arrivé au cinéma ? Quel chemin avez-vous parcouru ?

Maxime Dollo : J’ai été diplômé d’un BTS audiovisuel en montage et d’une licence arts du spectacle option cinéma. C’est une curiosité toujours poussée, une provocation pour la rencontre. Puis vient la/les bonnes(s) rencontre(s) professionnelle(s).


Crédit photo : Corentin Amazoun

58 vues

© 2018 par Boischaud-Nord mag. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now