Hommage à Jean-Jacques Reignier


Jean-Jacques Reignier nous a quitté (Crédit photo DR)

Depuis un peu plus d'une semaine, l'annonce est tombée. Jean-Jacques Reignier, conseiller municipal et joaillier-sertisseur à Valençay, est décédé à l'âge de 62 ans. Né le 1er mai 1957 à Dirac en Charente, il est atteint très jeune de la poliomyélite. Malgré son handicap dû à la maladie, il choisit la voie du sport. Il appartient aux premières générations d'handisports en ouvrant une section de basket en fauteuil en 1976 avec Daniel Manzanas. L'ancien capitaine de France Michel Ledoz, les a aidés à l'intégration de cette section au sein du Sporting club d'Angoulème. Avec ce club, il remporte deux fois le championnat de France avant de passer en sélection nationale entre 1983 et 1992.


Crédit photo DR

Au cours de cette dizaine d'années, il est triple médaillé d'or aux championnat d'Europe des nations en 1987, 1989 et 1991. Avec trois participations aux jeux paralympiques, Jean-Jacques Reignier est l'un des joueurs les plus médaillés dans l'histoire de l'handibasket. Il a été médaille d'or à Stock Mandeville aux États-Unis en 1984 et médaille de bronze à Séoul en 1988 et à Barcelone en 1992. il reçoit également une médaille d'argent au mondial à Halifax au Canada en 1983 ainsi qu'un titre de champion du monde à Brugges en 1990 avec l'équipe de France. Et c'est en 2007 que le sportif s'installe comme joaillier-sertisseur à Valençay. Au cours ses temps perdus il écrit 2 romans, Toi la vie qui m'a désarmé je t'aime en 1986 et la Trappe des songes en 2011.


Josiane AUGIS






0 vue

© 2018 par Boischaud-Nord mag. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now