La cité scolaire, un projet en devenir

Mardi 5 mars a eu lieu à la salle des fêtes une réunion pour l’évolution pédagogique du collège qui deviendra dès septembre une cité scolaire. Cet évènement a fait déplacer de nombreuses personnes. Pour répondre aux questions sur le projet Serge Descout, président du conseil départemental ; Gérard Mayot, vice président chargé des collèges ; Mireille Duvoux et Claude Doucet, conseillers départementaux et Jean Aufrère, maire d’Écueillé pour la représentation administrative, financière et territoriale.

L’éducation a été aussi bien représentée avec la présence Noëlle Rava, adjointe au directeur académique ; Lionel Teyssandier, inspecteur d’Issoudun qui est en charge des écoles de la circonscription. Mais aussi Nathalie Lardy, principale du collège d’Écueillé et Stéphane Ollivier, directeur de l’école publique. Dans l’assemblée étaient aussi présent les maires du secteur de recrutement du collège, ainsi toutes les communes étaient représentées. Le délégué départemental de l’éducation national, Jean-Michel Rabier était au milieu des parents et des enseignants.


Un dialogue rassurant sur la Cité scolaire (Crédit : Gaëlle Willems)

Un nouveau processus d’éducation

La réunion avait pour objectif d’informer sur le fonctionnement avec des questions portant sur la garderie, sur les récréations, les horaires ou encore la cantine. Des questions que les parents ont pu se poser auxquelles une réponse étaient nécessaires. Pour poursuivre sur le sujet, une journée type a été mise en exergue afin de permettre aux parents de savoir qui est responsable des enfants à tel moment de la journée et à quels moments ils côtoieront les collégiens. Puis est venu le moment de parler de la pédagogie.

Les enseignants présents ont déjà réfléchi sur leur nouvelle façon de travailler. L’objectif est d’établir une relation éducative avec les trois niveaux CM1, CM2 et 6ème qui depuis quelques années forment le 3ème cycle. Il est prévu que des projets ponctuels soient mis en place sur des laps de temps plus ou moins courts, plusieurs fois dans l’année. Cela sera un travail en commun avec l’encadrement d’un professeur du collège ou l’instituteur du primaire. Des projets qui seront en supplément de celui d’Erasmus.


Un objectif presque atteint

Serge Descout et Jean Aufrère ont rappelé respectivement les frais de ce projet pour le département et pour la commune. Au cours de la réunion, il n’y a pas eu d’inquiétude majeure de la part des parents. L’ensemble a compris le projet et certains y adhèrent complètement. Afin de palier les différences d’âges entre les primaires et les collégiens, l’éducation nationale prévoit d’établir un assistant d’éducation supplémentaire pour les récréations et les permanences afin d’accompagner les élèves du primaire.

L’objectif principal de se projet est de redonner vie au collège mais aussi de permettre la transition des niveaux du primaire vers le collège. Appartenant au même cycle, la cité scolaire permettra aussi une harmonisation du programme scolaire des 3 niveaux. Les élèves de CM1 et CM2 pourront ainsi bénéficier des équipements comme les salles scientifiques ou informatiques propres au collège. Les travaux se termineront fin juin. Au cours de l’été, les installations se feront pour que la cité scolaire fonctionne dès la rentrée de septembre 2019.

672 vues

© 2018 par Boischaud-Nord mag. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now