La ferme à Lolo ouvre sa boutique

Se réunir pour créer du lien social. Voilà le but de Laurence Marchais et de ses compères. Ils sont éleveurs et producteurs qui se sont réunis pour vendre leurs produits. La ferme à Lolo a ouvert sa boutique au lieu dit le Bois Herpin à Luçay-le-Mâle. Même si la raison économique est le premier de ce projet, le groupe de producteurs veut « recréer du lien social, explique Laurence Marchais. On se rend compte que notre premier acte civique aujourd’hui c’est de se regrouper et de travail en local ».

L’agriculture est un milieu qui devient de plus en plus difficile. « Aujourd’hui il faut se rendre compte qu’il ne faut plus être en attente de subventions. Il faut se prendre par la main ». Dans sa vie personnelle, les évènements ont fait qu’elle se retrouve seule depuis des années sur son exploitation. « Depuis 15 ans, j’avais dans la tête de transformer mes produits », avoue-t-elle. Mais jusqu’à maintenant l’opportunité ne s’était pas présentée. Elle a fini par rencontrer des personnes ayant les mêmes valeurs.


Laurence Marchais ouvre sa boutique dans sa ferme

Une proximité et de la qualité

Les différents producteurs sont à 5 km les uns des autres. « Tout est vraiment local ». Laurence Marchais proposant du bœuf et du porc ainsi que Valérie Rabier avec ses volailles sont de Luçay-le-Mâle. Angélique Brossard de la Chalonière de Villentrois vient avec de l’agneau. Sylvain Creton avec ses légumes et Régis Mandard avec son vin viennent de Lye. Un pêlemêle de produits qui est fabriqué le naturellement possible. « Nous sommes en culture raisonnée, affirme la propriétaire de la ferme. C’est le produit fermier qui se fabriquait au temps de nos grands-parents ».

La manière dont certains projets naissent est inattendue. Un jour un technicien que Laurence Marchais connait bien lui dit que le cochon a repris 0,03€. L’agricultrice lui a rétorqué « si je vous donne cela à la fin du mois pour vivre cela pourrait être juste. Mais la différence avec vous, c’est que moi, il faut que je m’en contente ». Ce jour-là c’est le début du projet qui va prendre forme. Fini de toujours tout déléguer. Il était temps pour Laurence Marchais de « se prendre en charge. Il faut que nous nous réapproprions notre travail ».


Contact : tél. 06.43.48.32.01 ou 06.62.44.81.67. www.lafermealolo.fr

788 vues

© 2018 par Boischaud-Nord mag. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now