© 2018 par Boischaud-Nord mag. Créé avec Wix.com

La filière agricole, à nouveau attaquée

Le 14 décembre, l’Assemblée nationale s’est concentrée sur l’article 76 de l’amendement 425 présenté par les députés Julien Dive (Aisne), Stéphane Viry (Vosges) et Julien Aubert (Vaucluse). Ceux-ci rappellent que la profession agricole a passé un accord pour réduire l’utilisation des phytosanitaires. La solution donnée en contre-partie est une augmentation sur les charges. Suite à cela Nicolas Forissier à lancer son communiqué sur le sujet.


Nicolas Forissier, un député à l'écoute des agriculteurs (DR)

« L'examen du projet de loi de finances a prévu, dans son article 76, une augmentation des charges sur les exploitations agricoles, notamment par une hausse de la redevance pour pollution diffuse (RPD).

J'ai défendu, avec mes collègues des Républicains, et notamment via l'amendement n°139 dont je suis cosignataire, un abandon de cette augmentation de la fiscalité sur nos exploitations agricoles. La majorité s'y est opposée malgré nos demandes et nos amendements.

Une nouvelle fois, la filière agricole française est attaquée et doit supporter des charges bien plus lourdes que ses concurrentes européennes. Si nous soutenons, évidemment, la nécessité d'une transition écologique, celle-ci doit être incitative et non punitive par l'impôt sur les seuls exploitations françaises.

Le combat continue. Je demeure un ardent défenseur de l'agriculture française et de l'ensemble de nos producteurs, éleveurs et agriculteurs qui savent pouvoir compter sur mon engagement à leurs côtés, aussi bien dans l'Indre que dans notre région Centre Val de Loire ou à Paris ».

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now