La Foulquetière, une page se tourne


Trente-huit hectares de détente et de loisirs. La Foulquetière est un lieu fréquenté toute l’année par les Lucéens mais aussi par des touristes qui peuvent séjourner dans un des trois chalets ou au camping trois étoiles. Un restaurant accueille toute l’année. Cette base de loisir est dotée d’un étang d’onze hectares ouvert en pleine saison pour la pêche. La Foulquetière a commencé à prendre forme en 1970 avec la construction du Disco grill, « comme son nom l’indique, il y avait des grillades et des moments de danse ». Ce restaurant était « familial et chaleureux », indique Bruno Tallandier, maire de Luçay-le-Mâle. Dix ans après, un nouveau propriétaire fait construire les gîtes.


Le restaurant de La Foulquetière

En 1989, une page se tourne. La commune devient le nouveau propriétaire du restaurant. Vient ensuite la création du camping et des chalets. Mais aujourd’hui « pour répondre aux normes, il est devenu temps de faire des travaux ». Le site sera donc réaménagé et le restaurant rénové au cours de l’année. « Il y aura un parcours de santé, des nouveaux jeux ». Il y a également sur cette base de loisir une prairie dite humide. Un lieu qui restera en état car « elle est en liaison avec la biodiversité », un projet que la Communauté de commune d’Écueillé-Valençay s’honore de mettre en œuvre.


Trois chalets pour accueillir les vacanciers

Deux projets sont en liaison avec le site. « Le premier projet est le circuit de Benjamin Rabier qui a dessiné la Vache qui rit et le canard Gédéon ». Ce circuit de quatre-vingts kilomètres passera par ce lieu. « Le deuxième projet, c’est le Train du Bas-Berry qui va rejoindre Valençay ». Celui-ci passe depuis déjà plusieurs années par la Foulquetière.

206 vues

© 2018 par Boischaud-Nord mag. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now