© 2018 par Boischaud-Nord mag. Créé avec Wix.com

La musique envahie les tranchées

La commune de Luçay-le-Mâle, labélisée Centenaire 14-18 organise une soirée qui donne lieu à une commémoration de la Grande guerre via l’art. Vendredi 30 novembre, à 20h30, la société les Gâs du Berry, fondée en 1888, viendra interpréter des chants et de la musique sur le thème 1914, la musique populaire présente et vivante...même sur le front. Certains de leur musiciens ont été mobilisé ce qui leur a permit de retrouver les morceaux joués. Véronique Chabarot, qui connait la commune pour être déjà venu à la Grange aux Blas-Blas en octobre 2015, revient avec sa pièce Aux armes Marguerite, sur la condition féminine pendant la guerre. Il y a aura la présentation d’une exposition et à nouveau de la musique pour clôturer la commémoration.


Véronique reprend l'histoire de ses ancêtres (crédit : la Nouvelle République)

Développement du traditionnel

Les Gâs du Berry œuvre pour le rayonnement et le développement de la culture. En 2014, la société réalise une évocation musicale illustrée pour mettre en lumière la participation du Berry dans la Grande guerre grâce à des productions artistiques (peintures, gravures, sculptures, poèmes, romans et surtout la musique). Au cours leur mobilisation avec les Drapeaux du 90ème RI de Châteauroux ou du 95ème RI de Bourges, les Gâs du Berry rencontrent d’autres musiciens leur permettant d’enrichir leur répertoire. C’est aussi l’occasion de découvrir d’autres instruments et d’autres formes de musiques. Ce qui est peut-être impensable et pourtant vrai : la musique était présente dans les premières lignes.


Vidéo


Du vécu au théâtre

La pièce de théâtre Aux armes Marguerite de Véronique Chabarot, auteur et interprète, écrite en 2014 fait suite à de nombreuses recherches. L’élément déclencheur de cette écriture est l’histoire de ses arrières grands-parents, Henri et Marguerite. « J’ai eu la chance de les connaitre un peu », avoue-t-elle. Henri lui avait raconté le jour de son arrestation. « Et Marguerite ? Que s’est-il passé pour elle ? Comment a-t-elle vécu ? », s’interroge la comédienne. N’ayant aucune réponse elle se mit en quête des réponses, c’est ainsi qu’elle se lance sur l’évocation de la condition des femmes à l’arrière. À travers divers témoignages féminins retrouvés, elle exprime leurs espoirs, leurs attentes, leurs peines, leur travail et leurs sacrifices.


Vidéo

37 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now