La Saint-Valentin est déjà là avec Castel Praliné

La chocolaterie Castel’Praliné présente sur Valençay depuis 3 ans, fait monter la température pour la Saint-Valentin en vous proposant dés ce jeudi 24 janvier et cela pendant un mois, de participer à un jeu permettant de gagner diverses choses.

Mickaël Boyer, commercial de la chocolaterie et Joël Pereira, pâtissier, ont repris la succession de Jacky Chichery qui a demeuré 44 ans sur la commune. « Nous avons repris son équipe et certaines de ses spécialités », révèle Mickaël Boyer.

Tout en gardant l’équipe de vendeuses et l’ouvrier pâtissier, les deux acquéreurs ont fait évoluer « avec des nouvelles techniques plus modernes, plus légères, moins sucrées, moins crème au beurre », explique le commercial.


Un changement de vie

Mickaël Boyer et Joël Pereira était de la région parisienne. Voulant changer leur façon de travailler notamment au niveau des produits où ils recherchaient des ingrédients plus sains. Depuis qu’ils sont à Valençay, ils travaillent avec des produits locaux.

Un peu lassés des habitudes industrielles des Parisiens face à leurs produits de fabrication artisanale avec des produits locaux, les deux compères ont décidé de quitter la capitale. Depuis 3 ans, « nous avons vraiment le plaisir de travailler des produits locaux ».

Aujourd’hui, Castel’Praliné est ambassadeur du Centre grâce à l’utilisation dans ses produits d’ingrédients locaux. Ceux-ci sont achètes dans un rayon de moins de 100 km de Valençay. Les produits sont transformés Joël Pereira qui a été pâtissier en restaurant parmi les grands.


Michaël Boyer exhibe un des deux ours à gagner

Joël Pereira, un grand pâtissier

Cet artisan a été spécialisé dans les entremets, gâteaux. « Il a fait un restaurant 4 étoiles, précise Mickaël Boyer. Quand vous êtes dans les grands maisons, c’est très joli sur un CV mais le problème derrière c’est que les ouvriers sont monopostes ».

Joël Pereira ayant assez de type d’emploi, le couple a acheté une première pâtisserie à Corbeil-Essonnes « beaucoup plus petite que celle-là ». Cette boutique était la reprise d’une entreprise en déclin mais au bout de deux ans cela ne prenait pas.

Cette pâtisserie s’appelait déjà Castel’Praliné. Le nom vient d’une association de théâtre à laquelle ils participaient. Ils ont voulu garder le mot castel « parce que cela fait maison donc c’est la maison du praliné ». Arrivés à Valençay, ils se retrouvent « auprès d’un vrai castel ».


La Saint-Valentin arrive

« La Saint-Valentin ce n’est qu’une seule journée, commercialement si tu ne vends pas le jour J, tout le reste vous le mettez à la poubelle », donc Mickaël Boyer a lancé l’opération l’Amour venez le croquer. Pour être original, ils fabriquent des ours, des chaussures en chocolat.

Ils ont lancé l’opération sur un mois, du 24 janvier au 24 février. « Il y a des choses à gagner, précise Mickaël Boyer. Nous allons faire un tirage au sort. Nous avons deux gros nounours à gagner, des produits, des stylos… ». Pour cela, il faut remplir un coupon et le mettre dans l’urne.

Cette opération est l’occasion pour Castel’Praliné de faire connaitre leurs produits surtout sur une période hivernale. C’est aussi un moyen d’animer la ville. D’ailleurs au cours de l’année, chaque fête est une occasion de réaliser une animation.


En bonus, un reportage de Bip TV qui vous montre le travail en coulisse.



140 vues

© 2018 par Boischaud-Nord mag. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now