Le temps d’une résidence

La ferme du Relais accueille régulièrement des résidences d’artistes via l’association le Relais des pas sages. Toute la semaine passée, Inés Benkhicham et Sarah Marchais sont venues pour commencer à écrire une grande partie de leur futur spectacle. Lundi 6 août, elles ont présenté ce qu’elles avaient réalisé.

Les deux jeunes filles se sont rencontrées en première année de licence d’arts du spectacle et depuis elles ne se sont pas quittées. « Nous avons eu envie, en deuxième année à commencé à faire nos propres projets et s’exprimer », explique Sarah Marchais. Elles ont écrit une première pièce, le Tribunal de papier. Et elles l’ont aussi mis en scène.


A quatre mains

Chacune de leur côté, elles ont monté leur propre projet et à nouveau, elles se sont réunies pour créer ce spectacle. « Depuis le Tribunal de papier, c’est le premier projet que nous remontons ensemble, explique Inés Benkhicham. Nous sommes une petite compagnie de cinq personnes ». Leur but est de réaliser des projets très différents.

Les jeunes filles ne s’attardent pas sur des mises en scène de textes déjà écrits. Elles préfèrent jouer leurs propres créations. « Nous nous intéressons aussi particulièrement à la place du spectateur, explique Inés Benkhicham. Comment nous pouvons faire des liens avec le social, le politique là dedans ».


Le temps d’écriture

Via les connaissances, les deux jeunes filles sont arrivées à Pellevoisin à la ferme du Relais. « Nous cherchions une résidence de préférence dans le Berry parce que George Sand » dont leur futur spectacle s’inspire, rappelle Inés Benkhicham. Cette semaine a été un pêlemêle de découverte et d’inspiration.

Cette semaine de résidence a été l’occasion de beaucoup parler autour du projet. Celui-ci « est complexe dramaturgiquement parce qu’il y a de l’écriture et de la réécriture, explique Inés Benkhicham. Nous avons mis beaucoup de temps à établir la structure ». Et après ce temps de recherche, Sarah Marchais avoue qu’il y a « trois jours intenses d’écriture sous le saule ».


Sarah Marchais et Sarah Benkhicham

28 vues

© 2018 par Boischaud-Nord mag. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now