Passer au circuit court avec la Ruche qui dit oui

Manger local, acheter local voilà le nouveau leitmotiv. La Ruche qui dit oui y répond. Cet outil est géré par l’association du Civam. « C'est une plateforme sur internet où les producteurs mettent leurs produits sur le site », précise Morgane Mélan, animatrice de l’association. Les consommateurs locaux peuvent commander et payer en ligne. Ils récupèrent ensuite leur commande au siège du Civam. « C'est une fois tous les quinze jours, tous les jeudis de 17h30 à 18h30 ». Il y a un échange entre les producteurs et les consommateurs.


C’est en 2015 que Solène Cardine, animatrice précédente du Civam, a mis en place ce réseau. « Le but était de favoriser les circuits courts et de recréer du lien entre consommateurs et producteurs » ce qui n’existe pas dans la commercialisation des grandes surfaces. Et le fait de rassembler la vente des différents produits venant de lieux diverses permet aux consommateurs de ne pas avoir besoin d’aller de ferme en ferme. Et pour les producteurs c’est un moyen de développer leur vente.


Morgane Mélan présente la Ruche qui dit oui

La Ruche qui dit oui a une charte au niveau national mais le Civam a aussi créé sa propre charte. « Nous avons décidé de refaire une petite charte, explicite Morgane Mélan, avec plus de contraintes mais en faveur du producteur ». C’est à la base une structure nationale qui a pris place sur les différents territoires locaux. Pour le Civam de Valençay les producteurs sont dans un rayon de 60 km autour de la commune. Selon la saison, ce ne sont pas toujours les mêmes producteurs qui figurent sur la plateforme.


Infos pratiques :

La Ruche qui dit oui

7 rue des Templiers

36600 Valençay

02.54.00.13.99

https://laruchequiditoui.fr/fr

© 2018 par Boischaud-Nord mag. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now