Réouverture du Cheval blanc

Le restaurant le Cheval blanc a perdu ses gérants qui ont profité du confinement pour préparer leur envol sur un nouveau projet. Mais la commune de Luçay-le-Mâle n’est pas sans reste car très rapidement elle accueille une nouvelle professionnelle, Cécile Desprès qui a repris le restaurant-hôtel toute seule, accompagnée toutefois de ses employés. Elle a ouvert ses portes depuis mercredi 1er juillet.

La jeune femme originaire de Lye a vécu de nombreuses années hors du Berry avant de revenir dans sa contrée natale. Au cours de ses dernières années, elle a travaillé pour la grande distribution dans la filière fruits et les légumes. « En 2010 j’ai quitté le groupe et j’ai eu mon premier commerce, explique Cécile Desprès, dans une petite commune de 600 habitants en Charente ». Pendant trois ans, elle a géré ce commerce multi-services.


Changement de propriétaire et ouverture de la partie hôtel

Retour dans le Berry

Dans ce premier commerce, elle avait uniquement le fond car les murs appartenaient à la commune tout comme le Cheval blanc. Ce multi-service proposait une partie restauration qu’elle a établie et elle a développé le service tabac et le relais Poste. « J’ai vendu mon relais-tabac en 2013 pour des raisons familiales et je suis revenue dans ma région natale ». Au cours de ces six années écoulées, Cécile Després a pu expérimenter plusieurs activités comme l’immobilier.

« Depuis quelques temps, confie la jeune femme, j’avais envie de reprendre un commerce. J’aime beaucoup le milieu rural et ça me tient à cœur de faire vivre les petites communes ». Mais sur la commune de Luçay-le-Mâle, Cécile Desprès n’est pas totalement inconnue car elle est partie intégrante de l’association des Forges qui organise deux évènements par an. C’est ainsi qu’elle a entendu parler qu’il y aurait peut-être un changement au Cheval blanc.


Cécile Desprès est prête pour ce nouveau challenge

La mise en fonction

Tous les jours, du lundi au vendredi, au déjeuner sera proposé le menu ouvrier à 14€. Elle valorise le traditionnelle, « la cuisine maison avec un plat unique ». Pour le diner, le restaurant sera ouvert uniquement le vendredi et le samedi avec deux formules, l’une à 18€ et l’autre à 25€. Au cours du week-end, Cécile proposera « une cuisine berrichonne, simple, chaleureuse ». Et la grande nouveauté, c’est l’ouverture de l’hôtel qui n’a pas pu être exploité à ce jour.

La partie hôtel du Cheval blanc a été rénovée en juillet 2019. Elle comporte huit chambres « toutes équipées de salle d’eau privée et d’un WC, précise la nouvelle gérante. Les chambres sont presque toutes prêtes » à accueillir les clients. Il ne reste plus que la petite touche personnelle à imposer. Cécile Desprès est prête à ouvrir ses chambres à toutes personnes ayant besoin d’une chambre, vacanciers, homme d’affaires… Un hôtel tout neuf qui n’attend plus que les visites.


Josiane AUGIS

2,179 vues

© 2018 par Boischaud-Nord mag. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now