Une biodiversité développée à Luçay-le-Mâle

Luçay-le-Mâle est une commune rattachée au syndicat des eaux Boischaut-Nord. Bruno Taillandier a évoque d'entrée de jeu le problème de l'eau potable. La crainte que cette ressource devienne une valeur marchande a poussé plusieurs communes à se réunir pour un accès à l'eau potable moins chère. « Depuis 2017, à l'initiative d'Alain Ravoy, un rapprochement de trois syndicats historiques de l'eau sur la communauté de communes et les communes environnantes » s'est concrétisé. C'est un projet d'envergure importante qui a mobilisé un financement important mais qui « a la philosophie de la République, la liberté, l'égalité et la fraternité », précise le maire lucéen.

La traditionnelle remise des prix du concours des maisons fleuries

La liberté d'être indépendant Bruno Taillandier rappelle que nous avons la liberté de ne pas travailler avec des grands groupes comme La Saur ou Véolia même si derrière c'est un investissement de temps et d'argent. L'égalité se trouve dans le simple fait que tous les habitants du territoire puissent posséder de l'eau. Et la fraternité est l'entre aide des communes lors d'un problème avec les réserves d'eau. « Depuis 25 ans, il n'y a pas eu de projet aussi fort », rappelle Bruno Taillandier. La fraternité s'exerce actuellement. Au cours des 15 derniers jours la commune de Luçay-le-Mâle était alimenté par le château d'eau de la commune de Valençay. Les semaines qui viennent, les rôles seront inversés pour raison de travaux.


Un label de biodiversité Luçay-le-Mâle a obtenu au cours de l'année 2019 le label de la Biodiversité, le seul du département de l'Indre. « Cela veut dire que tout le monde fait des efforts pour que l'air soit meilleure, l'eau préservée, la biodiversité puisse être conservée ». Bruno Taillandier rappelle que l'emploi a été créé cette année encore. Une nouvelle entreprise Âgé et vie va s'installer après la construction de 11 nouveaux pavillons au Village retraite Espoir soleil dont 2 qui accueilleront 8 seniors dépendants. Cette opération va créer de l'emploi. Dans les activités de 2019, le centre de secours a été rénové pour séparer les vestiaires hommes et femmes. Pour conclure, le maire annonce que le conseil municipal actuel se représente pour mars 2020.


Josiane AUGIS

429 vues

© 2018 par Boischaud-Nord mag. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now